Diagnostics emplois prospectifs ciblés partagés dans le domaine maritimo-portuaire

décembre 2015 , par Anne-Sophie Dumortier, Somoudom Inthavong

Ce travail répond à une demande de la Maison de l’emploi de Marseille de mieux connaître les activités, les emplois et les métiers du domaine maritimo-portuaire. Il contribue notamment à élaborer des préconisations dans les domaines d’activité des grandes familles professionnelles portuaires et des activités nautiques, sportives et de croisières.
Les entretiens de professionnels et d’acteurs économiques ont permis de repérer des enjeux emploi-formation autour de la mobilité professionnelle intersectorielle, l’élargissement des compétences et de montée en qualification, la mobilisation des dispositifs de formations.

Ce domaine génère plus de 43 000 emplois dans les Bouches-du-Rhône en 2011. Les 13 métiers analysés dressent des profils et des enjeux en matière d’emploi et de formation :

  • des conditions d’emploi plus instables pour les activités nautiques, sportives et de croisière ;
  • des femmes plus présentes dans les métiers de services commerciaux, d’administration dans les deux domaines ;
  • des métiers ouverts aux faibles niveaux de formation et aux jeunes notamment dans les grandes familles professionnelles portuaires (employés administratifs des transports de marchandises, matelots, agents non qualifiés des services d’exploitation des transports) ;
  • un accès à l’emploi parfois plus difficile dans certaines activités (les guides, les dockers, les lamaneurs, les pilotes).