L’association et l’équipe

Statut juridique

L’ORM est une association loi 1901.
Son conseil d’administration est composé de quatre collèges « fondateurs » (à l’origine de la création de l’association) :

  • un collège des employeurs
  • un collège des salariés
  • un collège État
  • un collège Région

Son assemblée générale associe d’autres partenaires comme les chambres consulaires régionales ou le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser).

  • Liste des membres des collèges du CA et des membres de l’AG
PDF - 97.1 ko
Les instances décisionnelles de l’ORM

Le président de l’ORM est élu pour trois ans et choisi en alternance parmi les membres du collège des salariés et du collège des employeurs. Le président élu au titre du collège des employeurs pour la période 2014-2017 est Philippe Guy.

Directrice : Céline Gasquet

Pôle d’appui :

Chargés d’études :

Profils et modalités de travail

L’équipe de chargés d’études est caractérisée par une grande variété de profils tant au niveau du cursus de formation universitaire – au minimum équivalent à un bac + 5 (en économie, sociologie, sciences de l’éducation, etc.) – que de l’expérience professionnelle antérieure (recherche, formation-conseil, développement local, etc.).
Pour mener à bien ses missions, l’ORM mobilise également des compétences transverses, regroupées au sein de son pôle d’appui : compétences en gestion de bases de données, en informatique, en organisation d’événements, secrétariat et comptabilité, etc.
Le travail en équipe est valorisé : les chantiers développés à l’ORM font souvent appel à plusieurs chargés d’études ainsi qu’à des personnes du pôle d’appui, coordonnés par un chef de projet.
Afin de garantir la rigueur scientifique des travaux de l’ORM et l’amélioration permanente de nos compétences, une personne est chargée de l’animation scientifique. Elle apporte un appui méthodologique et organisationnel de l’amont à l’aval des chantiers, contribue à la réflexion collective en organisant notamment des séances d’animation scientifique, contribue au développement d’une culture partagée en interne et participe à l’élaboration des programmes de travail, des orientations stratégiques et des bilans d’activité de l’ORM.
La mutualisation des pratiques et la professionnalisation s’appuient également sur un système de référents en interne sur les méthodes d’observation, les sources, les nomenclatures et les logiciels, de façon à assurer une veille et informer l’ensemble de l’équipe des évolutions.
Une procédure de relecture de l’ensemble de nos productions est également mise en place avec une chaîne impliquant : une relecture scientifique, une relecture quantitative avec une vérification systématique des données chiffrées, une relecture orthographique et typographique et enfin une relecture institutionnelle de validation.

Le conseil scientifique

Le conseil scientifique est chargé de formuler des avis et recommandations sur les fondements méthodologiques de travaux de l’ORM ainsi que de l’assister dans la construction de ses démarches.
Il est également consulté lors de la préparation du programme d’activité annuel de l’ORM. Le conseil scientifique est plus largement sollicité lorsque l’ORM est confronté à des opportunités de nouvelles missions, à un élargissement potentiel de ses thématiques de travail, ou à des propositions de projets de la part de ses partenaires.

Le président du conseil scientifique est José Rose.
Le conseil est composé :

  • d’experts qualifiés du monde universitaire et de la recherche scientifique (Céreq, Laboratoire d’économie et sociologie du travail - Lest - et autres laboratoires de l’Université Aix-Marseille - Ergologie, Sociologie...) ;
  • de représentants de services études et statistiques au sein des institutions publiques en région, ou d’autres services d’institutions partenaires utilisatrices des données et travaux de l’ORM (Insee PACA, Direccte, DRJSCS, Rectorat d’Aix-Marseille, Rectorat de Nice, Draaf, Conseil régional).

Moyens financiers

Une enveloppe budgétaire pluriannuelle d’un montant de trois millions et demi d’euros est attribuée conjointement par l’État et la Région, pour la durée du contrat de projet (2015-2020), à l’Observatoire régional des métiers.
Par ailleurs, l’ORM bénéficie d’autres financements publics pour la réalisation de projets ad hoc : budgets européens (projets dans le cadre du Fonds social européen), financements accordés par des services déconcentrés de l’État (direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale – DRJSCS ; délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité – DRDFE) ou financements complémentaires de la Région.