La connaissance comme outil de dialogue entre acteurs - Vers une typologie des usages des états des lieux et diagnostics

Mémo n° 59 - 4 pages

mars 2014 , par Dominique Vial

L’observation joue un rôle structurant dans la mise en coordination des acteurs locaux des politiques d’emploi, de formation professionnelle et de développement économique dans les territoires infra-régionaux. C’est l’un des enseignements des travaux conduits sur l’émergence et la mise en place de dispositifs locaux de coordination d’acteurs (maisons de l’emploi, pôles régionaux d’innovation et de développement économique solidaire et comités territoriaux éducation formation de première génération).
Ces dispositifs locaux ont mobilisé, dans leur phase d’émergence comme dans leur fonctionnement, des états des lieux supports de diagnostics de territoire, de filière ou de catégorie de public. Ils visent d’une part à témoigner d’une compréhension des enjeux de ce territoire, filière ou catégorie de public (enjeu de connaissance). Ils visent d’autre part à rechercher une légitimité pour l’action publique à venir (enjeu de légitimation). Il n’existe pas de forme unique et standardisée d’état des lieux ou de diagnostic. En revanche, il est possible de distinguer des types d’usage, en particulier quand on s’intéresse à leur rôle dans la mise en coordination des acteurs. Apparaît alors un troisième enjeu de plus en plus marqué : celui de l’animation.