Méthodes de travail

Collecte, traitement et analyse de données statistiques

De la collecte au traitement…

Sur tous les champs de la relation emploi-formation (emploi, marché du travail, formation…), l’ORM collecte les données disponibles issues de la statistique publique.
Rassembler les données sur ces différentes thématiques nécessite une activité régulière et rigoureuse de collecte auprès de différents fournisseurs (Insee, Dares, Éducation nationale, Conseil régional, Pôle emploi…). Chaque source d’information étant différente, une expertise est à construire avec chaque partenaire : quel est précisément le champ couvert par cette source ? quelle est sa disponibilité ? à quelle fréquence est-elle mise à jour ? sur quel périmètre est-elle exploitable ? Ces différentes modalités sont souvent précisées dans le cadre d’une convention.
Afin d’exploiter au mieux la multitude de données collectées, l’ORM développe et alimente une base de données lui permettant d’accéder facilement à l’information recherchée. Ce système d’information, unique en région au vu de son contenu, est développé depuis 1999. Il permet d’enrichir la réflexion sur les enjeux emploi-formation et de l’objectiver.

… Du traitement à l’analyse

Les besoins en matière d’information statistique peuvent différer fortement : les partenaires de l’ORM, en fonction de leur statut (décideurs, chargés de mission, professionnels des études), ont besoin d’une information plus ou moins exhaustive, et plus ou moins analysée. C’est pourquoi, sur un même thème, l’Observatoire régional des métiers propose une panoplie de publications statistiques (tableaux de données qui sont, suivant les cas, accompagnés ou non de commentaires et de synthèses).
Au cœur de l’analyse de la relation emploi-formation, l’outillage statistique de l’ORM repose sur la mise à disposition d’« outils génériques ». Le principe de ces outils génériques est de fournir un panorama exhaustif d’indicateurs clés, révélateurs de la structure de différentes composantes de la relation emploi-formation (secteurs d’activité, métiers, formations, territoires) ou de leur évolution. Ces outils permettent en outre une analyse comparative à différents degrés : comparaison dans le temps (approche dynamique), dans l’espace (une zone d’emploi comparée au territoire régional, par exemple), entre deux objets (deux secteurs d’activité entre eux ou un métier comparé à l’ensemble des métiers)… Ces outils sont souvent volontairement peu commentés, laissant ainsi à l’utilisateur la possibilité de s’approprier les données et de construire le(s) diagnostic(s) correspondant à ses besoins : approche monographique, approche transversale…
Concrètement, l’ORM produit quatre outils génériques, qui correspondent à quatre « entrées » thématiques complémentaires pour l’analyse de la relation emploi-formation en région :

  • entrée « métiers » (outil générique « Panorama des métiers en Provence – Alpes – Côte d’Azur ») ;
  • entrée « secteurs d’activité » (outil générique « Les secteurs d’activité en Provence – Alpes – Côte d’Azur ») ;
  • entrée « territoires » (outil générique « Territoires et qualifications ») ;
  • entrée « formations » (outil générique « Cartographie des effectifs en formation professionnelle en PACA »).

Études quantitatives et qualitatives

Une démarche « ad hoc »

L’ORM réalise des études « ad hoc », en fonction des demandes de ses partenaires. Comme c’est le cas pour l’ensemble des activités développées à l’ORM, il s’agit d’inscrire le processus d’étude dans une perspective de démarche concertée, prenant en considération les besoins et attentes des partenaires, de l’amont (analyse de la demande) à l’aval (restitution de résultats). Cette démarche participative passe notamment par la construction d’un cahier des charges partagé, le montage de comités de pilotage ou de suivi, la restitution de résultats intermédiaires, une réflexion concertée sur les modalités de restitution et d’exploitation des résultats (type de publication, autres modes de valorisation, etc.).

Quelques exemples d’approches

En ce qui concerne les études quantitatives, elles peuvent notamment consister en collecte et traitements statistiques spécifiques (analyses exploratoires, zooms) ou en enquêtes par questionnaires (administrées au téléphone, de visu, etc.) ; en particulier, l’ORM peut être sollicité pour la réalisation d’enquêtes longitudinales (enquêtes d’insertion, études de mobilité, etc.).
L’ORM développe également des approches qualitatives : le plus souvent, elles font appel à la réalisation d’entretiens (entretiens semi-directifs, approches plus ouvertes : récits de vie, etc.) mais d’autres méthodes peuvent être utilisées (organisation de tables rondes, études documentaires, etc.).
Approches quantitative et qualitative sont aussi utilement conjuguées : par exemple, une étude qualitative exploratoire (pour identifier des enjeux, des problématiques, etc.) suivie d’une enquête de terrain quantitative ; ou un cadrage statistique donnant lieu, sur les principaux résultats obtenus, à une enquête qualitative pour obtenir des éléments d’analyse des phénomènes observés.

Publications

Assurer la visibilité des travaux conduits par l’ORM (études, outils statistiques, actes de colloques, etc.) est une des missions essentielles de l’observatoire.

Pour vous informer sur les dernières publications et consulter un document

L’ensemble de nos travaux publiés est téléchargeable sur ce site, en cliquant sur l’onglet « Publications » depuis la barre de menu en haut de page, avec plusieurs modalités de recherche :

  • par « Collections » ;
  • par « Thématiques » (12 thèmes vous sont proposés, dont « Emploi », « Formation », « Mutations économiques », « Territoires », etc.) ;
  • par « Recherche multicritère » (vous pouvez accéder à un document à partir d’une liste de mots-clés qui vous est proposée).

Afin d’informer, entre autres, sur nos dernières publications, nous réalisons également une lettre électronique (InfORM@il). Enfin, l’ORM a lancé en 2013 un nouveau support, En quelques mots, qui a pour objet de présenter, au moment de sa sortie, la synthèse d’une étude sur une page (contexte et principaux résultats).

Adapter nos collections à vos besoins mais garantir un même niveau de qualité

Les destinataires des publications de l’Observatoire régional des métiers sont divers (décideurs, techniciens experts d’une thématique, professionnels des études…), de même que leurs habitudes de lecture. C’est l’un des résultats saillants de l’enquête de lectorat réalisée à la demande de l’ORM en 2011. En conséquence, nous veillons à proposer différents modes de lecture suivant les collections, par exemple :

  • sur un sujet donné, alors que la collection Études vise à présenter des résultats de façon systématique et approfondie, les Mémo proposent une courte synthèse ayant pour objet de dégager quelques informations, enjeux, ou questions ;
  • de la même façon, pour des travaux plus statistiques, En quelques chiffres se concentre sur les données et messages essentiels alors qu’Outils d’analyse met à disposition un grand nombre de croisements d’indicateurs (parfois assortis de commentaires) pour permettre aux techniciens une analyse spécifique en fonction de la problématique rencontrée ;
  • certains partenaires ont souhaité confier à l’ORM une activité d’observation sur des thématiques spécifiques afin de suivre l’actualité et les évolutions dans leur domaine : Les périodiques de l’ORM sont ainsi des publications régulières (semestriels, chiffres-clés…), réalisées dans le cadre de missions thématiques (mission sur les métiers du sport et de l’animation ; sur l’emploi et la formation des travailleurs handicapés ; sur les discriminations).

Au-delà de ces différences, il s’agit de garantir un même niveau de qualité pour toutes nos publications, tant en matière de contenu que de présentation de l’information : sur ce point, l’ORM s’attache à offrir différents niveaux de lecture pour faciliter l’appropriation de ses travaux (notes de marges, encadrés informatifs, paragraphes de résumé, etc.) ; et chaque publication est soumise à plusieurs étapes de relecture, notamment en ce qui concerne la fiabilité des données statistiques.

Animation de réseaux

La fonction d’ensemblier, au cœur des missions de l’ORM

L’Observatoire régional des métiers, sous double tutelle de l’État et de la Région, mais également présidé en alternance par un représentant d’organisation régionale, patronale ou salariée, remplit depuis sa création une fonction d’ensemblier pour mobiliser la participation de tous les partenaires de l’emploi et de la formation en région, dans une perspective d’aide à la décision. L’ORM est ainsi traditionnellement sollicité, par exemple, pour apporter un appui à l’animation dans des démarches de diagnostic partagé. Également, l’association est à l’initiative ou participe à l’organisation de séminaires thématiques d’échanges et de réflexion (comme les « Rencontres économie emploi-formation » auxquelles l’ORM contribue depuis 2003) qui sont l’occasion de mutualiser des travaux de recherche et d’études et de favoriser l’expression de points de vue sur les enjeux en matière d’emploi et de formation en PACA.

Un rôle de référent régional, réaffirmé par le conseil d’administration de l’ORM

L’animation d’« espaces d’intervention » a été définie comme une des orientations stratégiques à trois ans de l’Observatoire régional des métiers pour la période 2010-2012, dans un contexte de reconfiguration des lieux de mobilisation des acteurs de l’emploi et de la formation sur les territoires, et en lien avec un processus de décentralisation continue qui peut générer des tensions. Cette orientation a été validée par son conseil d’administration, avec comme priorité pour l’ORM de « confirmer, avec ses partenaires d’études et de recherche du service public, sa vocation d’animateur de collectifs mis en place dès l’identification de nouveaux enjeux comme ceux générés par la crise ».

La coordination de quatre réseaux

En tant que centre ressource quadripartite, garant de la rigueur et de l’objectivité scientifique, l’Observatoire régional assure, souvent dans le cadre d’un mandat délivré par les financeurs, l’organisation, l’animation et le secrétariat technique de quatre réseaux qui peuvent avoir pour objectifs de :

  • rassembler un groupe ad hoc de spécialistes autour d’un premier cercle (composition variable suivant les réseaux) de partenaires publics de l’emploi et de la formation en région : Direccte, Éducation nationale, Conseil régional, Insee… ;
  • se situer dans une perspective de mutualisation et de diffusion d’informations (travaux de recherche, études, etc.), ainsi que de repérage d’enjeux ;
  • mobiliser le partenariat, sur la base d’un système d’« alertes », pour collecter et analyser des données ad hoc (réalisation de « zooms » sur des enjeux définis en concertation par le réseau) ;
  • favoriser la capitalisation des informations recueillies et la consultation du partenariat à travers le développement d’espaces collaboratifs (mis en place, gérés, et alimentés par l’ORM) ;
  • contribuer à l’apprentissage collectif et à la professionnalisation des partenaires en lien avec la(les) thématiques(s) abordée(s) ;
  • permettre la production de travaux auxquels non seulement l’ORM mais plus largement les différents partenaires du réseau peuvent contribuer (lettre d’information, notes de synthèse, etc.).

- Réseau régional pour l’égalité entre les femmes et les hommes (RREFH) : http://www.genre-orm-paca.org

Le Réseau régional pour l’égalité entre les femmes et les hommes a été constitué en mai 2008, à l’initiative de l’ORM et de la DRDFE (délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité). Rassemblant des chercheurs et des chargés de mission investis dans les problématiques liées à l’égalité entre les femmes et les hommes, le RREFH a la particularité de regrouper divers services déconcentrés de l’État, dont l’Éducation nationale, la Région, et le Département des Bouches-du-Rhône.
Ses objectifs initiaux étaient d’une part de recenser les travaux régionaux sur le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes, principalement en rapport avec l’emploi et la formation ; d’autre part, de créer des connexions ou des partenariats ; enfin, de discuter des possibilités de valorisation des études, des expérimentations et de cette dynamique régionale engagée sur l’égalité.
Aujourd’hui, le RREFH est devenu un réel support d’aide à la décision pour les partenaires régionaux.
Pour organiser ses actions, le réseau s’est doté d’un secrétariat permanent dont le rôle est de préparer ses sessions thématiques de discussion (une par trimestre) et de veiller à la bonne communication des travaux rédigés à cet effet. Les activités du RREFH donnent lieu à la diffusion de publications, à l’organisation de journées d’étude ou de sessions de sensibilisation. www.genre-orm-paca.org est un outil de suivi des activités du réseau, de consultation de ses travaux, de recueil de contributions et de dialogue. Il permet en particulier de trouver ou d’échanger des informations concernant les colloques et séminaires sur le genre, les actualités relatives à l’égalité femmes-hommes, les ressources documentaires, etc.

- Atelier Mutations et Qualifications (AMQ) : http://www.mutetqual-orm-paca.org

L’Atelier mutations et qualifications est né en 2007 et poursuit, en les élargissant, les objectifs de l’atelier inter-branches qui, jusque-là, réunissait les représentants de l’ensemble des branches professionnelles en PACA. Désormais, outre l’ORM, une plateforme d’experts – DR Insee, services études du Conseil régional et de la Direccte, LEST (université de la Méditerranée), ACT Méditerranée, etc. – participe aux travaux de l’atelier. Ce lieu demeure pour autant un des seuls espaces régionaux de rencontre inter-branches et inter-OPCA. Divers partenariats (conventions, co-publications) objectivent les relations entre participants.
L’Atelier mutations et qualifications a pour visée de mettre en regard les changements qui affectent certaines sphères d’activités avec les évolutions des qualifications et des compétences des populations concernées.
Par la mise en place d’études-actions fondées sur le principe de la mutualisation des savoirs et d’apports méthodologiques diversifiés (approches quantitatives, qualitatives et expérimentations), l’atelier se donne pour objectif de favoriser l’anticipation des effets des mutations économiques sur les parcours professionnels et sur les territoires. Les travaux de l’Atelier mutations et qualifications viennent ainsi renforcer le rôle de veille et d’alerte de l’ORM auprès des institutions et des acteurs économiques et sociaux engagés dans le champ de l’emploi et de la formation en région PACA. L’espace collaboratif www.mutetqual-orm-paca.org permet d’une part de télécharger les études, contributions et autres travaux de l’atelier, et d’autre part d’accéder à des informations sur son historique, sur les réunions qu’il organise, avec l’ensemble de leurs comptes rendus.

- Observation Paca Conjoncture (OPC) : http://www.observation-paca-conjoncture.org

Le projet « Observation PACA Conjoncture », coordonné par l’ORM, a été développé en mars 2012, bénéficiant actuellement du soutien financier de la Direccte et du Conseil régional. Il s’appuie sur l’expérience d’un premier dispositif partenarial créé en 2009, « Observation PACA Crise », dont la finalité était d’observer et d’anticiper les effets de la crise en PACA dans les domaines de l’économie, de l’emploi et du marché du travail. « Observation PACA Conjoncture » réunit autour de l’ORM les services d’études de la DR Insee, de la Direccte, du Conseil régional, de Pôle emploi, et de la Banque de France.
Lieu d’échanges sur les statistiques conjoncturelles comme sur les aspects méthodologiques, OPC permet de rassembler des informations relatives à la conjoncture et de bénéficier de la complémentarité des experts (acteurs économiques, administrations publiques, bureaux d’études spécialisés…) pour produire, en toute rigueur, des analyses communes sur la situation en PACA. Par le caractère opérationnel de ses productions, il a également pour but de répondre aux besoins des décideurs en matière d’alertes conjoncturelles et d’analyses des évolutions économiques de la région et des territoires infra-régionaux. L’espace collaboratif www.observation-paca-conjoncture.org facilite le partage d’analyses ou d’informations et permet la capitalisation ainsi que la diffusion des coproductions issues du réseau ou des contributions réalisées par chacun des partenaires. On y trouve notamment des communiqués, synthèses courtes des analyses produites et consolidées par le cercle d’experts OPC.

-  Mission d’observation des discriminations en PACA : http://www.discriminations-orm-paca.org

Impulsée par la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), la mission d’observation des discriminations dans le champ de la formation et de l’emploi a été mise en place à l’ORM par le Conseil régional, la DRJSCS et le SGAR (Secrétariat général pour les affaires régionales) au cours de l’été 2012.
En inscrivant cette mission dans la durée, l’ORM vise à clarifier et à objectiver la question des discriminations, et à apporter des éléments utiles à l’élaboration de politiques publiques.
S’interroger sur les discriminations, c’est se questionner sur les mécanismes menant à la discrimination et les pratiques discriminantes, tous deux susceptibles d’expliquer les freins à l’accès à la formation et à l’emploi sur les territoires.
Dans le cadre de cette mission, l’ORM anime un réseau d’acteurs qui fait partie intégrante du dispositif d’observation. En effet, l’objet des rencontres est de produire une connaissance collective issue des échanges, des expériences, des bonnes pratiques en matière de prévention et de lutte contre les discriminations. Le réseau permet aussi d’échanger sur les travaux menés à l’ORM dans le cadre de la mission pour les enrichir. Il est composé d’institutionnels, d’associations, d’acteurs ressources, de partenaires sociaux et se réunit régulièrement.
Le site www.discriminations-orm-paca.org est destiné à ce réseau d’acteurs et plus largement aux professionnels en prise avec les questions de prévention et de lutte contre les discriminations. Il poursuit l’objectif de participer à l’outillage de l’ensemble de ces acteurs à travers différentes rubriques permettant d’informer sur la mission ; son fonctionnement ; ses travaux, dont le répertoire des acteurs ainsi que sur l’actualité dans le champ des discriminations, etc. Les membres du réseau pourront être sollicités pour contribuer à l’alimentation de ce site.