Programme et rapport d’activité

Mode de conception et de validation du programme d’activité de l’ORM

L’élaboration du programme d’activité annuel de l’ORM est réalisée en concertation avec nos principaux financeurs (en particulier État et Conseil régional) et partenaires pour échanger sur leurs attentes :

  • en interne, l’ensemble de l’équipe est mobilisé et un petit groupe composé de chargés d’études, de la direction et de l’animation scientifique de l’ORM a en charge la rédaction du programme ;
  • puis le conseil scientifique de l’ORM est consulté (avis sur l’adéquation entre les axes ainsi que les approches proposés dans la maquette de programme d’activité et les champs d’expertise de l’association), de même que le bureau de l’association ;
  • le programme d’activité est enfin validé en conseil d’administration.

Orientations thématiques stratégiques 2013-2015 et programme d’activité 2016

Depuis 2010, l’ORM s’est doté d’orientations thématiques pluriannuelles permettant de mieux structurer notre activité. Les dernières orientations, prévues pour la période 2013-2015 et prolongées pour 2016 reposent sur trois axes principaux :

  • Les formations et les trajectoires, en s’attachant à observer les dispositifs d’accès à la qualification et leur place dans les parcours. Parmi les chantiers prévus en 2016 sur cet axe citons l’actualisation et l’enrichissement de la cartographie des effectifs en formation professionnelle dans le cadre du suivi du CPRDFP et la poursuite de l’analyse longitudinale des trajectoires professionnelles des bénéficiaires des programmes régionaux de formations qualifiantes.
  • Les emplois, les secteurs et les métiers, en observant le tissu économique et ses évolutions de court terme mais aussi de plus long terme. En 2016, cela se concrétisera notamment par la poursuite des travaux sur la conjoncture (Observation PACA Conjoncture), la mise en place d’une démarche de prospective régionale en lien avec les domaines d’activités stratégiques de la Région, des travaux sur le secteur maritime et sur les métiers du numérique.
  • Des formations aux métiers, des métiers aux formations, nouvel axe à part entière initié en 2014 et qui bénéficiera de plusieurs chantiers en 2016, tels que l’accompagnement des acteurs régionaux dans la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle, l’appui aux membres du Crefop et la contribution à l’élaboration du CPRDFOP, et enfin la construction d’un outil d’analyse des relations entre formations et emplois dépassant une logique purement « adéquationniste » et directement mobilisable par les acteurs en région.

La mission d’observation de l’ORM se concrétisera également par une analyse de la relation formation-emploi au travers :

  • Des territoires, afin d’appréhender les dynamiques territoriales et la façon dont les liens entre formation et emploi se construisent à un niveau infrarégional. En 2016, nous interviendrons notamment dans le cadre de la plateforme Aix-Marseille-Provence.
  • Des discriminations, en poursuivant le travail entamé en 2011 et concrétisé en 2012 avec la publication de deux semestriels et l’animation du réseau d’acteurs pour partager l’actualité et mutualiser les analyses relatives à la prévention et la lutte contre les discriminations dans le champ de l’emploi et de la formation.
  • De l’égalité entre les femmes et les hommes, avec une recherche-action sur l’analyse et la valorisation des pratiques d’égalité femmes-hommes dans le champ emploi-formation.

Le programme d’activité 2016, Le programme d’activité 2016 Synthèse
Le rapport d’activité 2015, Le rapport d’activité 2015 Synthèse