Comment les petites entreprises de la région Provence - Alpes - Côte d’Azur appréhendent-elles les évolutions numériques ?

L’analyse s’appuie sur une enquête qualitative auprès de chefs d’entreprises de l’artisanat.

Plus de 300 000 personnes travaillent dans l’artisanat en 2017 et le nombre d’entreprises a augmenté de 4,3 % entre 2016 et 2017.

L’usage du numérique dans l’artisanat diffère selon le secteur d’activité, les marchés clients, la taille de l’entreprise, l’âge du dirigeant et son niveau de diplôme. Ainsi, on peut trouver des artisans peu engagés dans la transition numérique tandis que d’autres seront proactifs.

Les différents usages du numérique dans l’entreprise

  • Administratif et comptable : pour un gain de temps et une dématérialisation des procédures.
  • Commercial : pour le développement de site Internet et une meilleure communication et visibilité de l’entreprise.
  • Production : pour l’utilisation de logiciels dans la réalisation de produits, la création, la construction (BTP).

Les effets positifs et les limites à l’usage du numérique

Effets positifs Limites
Élargissement de la clientèle :

• Offre de nouveaux services
• Ouverture à une zone géographique plus large

Besoin de suivi et d’accompagnement :

• Sentiment d’isolement face au numérique
• Manque de temps
• Besoin de formation pour la maîtrise des TIC
• Coût du matériel

Développement de la communication de l’entreprise :

• Création de nouveaux canaux de communication
• Renvoie une image dynamique

Gestion des sites et des réseaux sociaux :

• Alimenter et animer les sites
• Savoir traiter les demandes rapidement
• Sécuriser les données

Organisation du travail :

• Vision de l’activité à plus long terme
• Recrutements
• Dégager du temps pour prospecter de nouveaux clients
• Meilleure gestion du travail

Deux éléments déclencheurs à la transition numérique

  • Une volonté de rentrer dans la modernité portée par un contexte personnel favorable et des impératifs organisationnels.
  • Une lutte contre la concurrence et pour le maintien de l’activité en lien avec des contraintes géographiques, un besoin de se démarquer et d’être visible.

Des dispositifs d’accompagnement à la transition numérique

  • Les acteurs : chambres consulaires (CMAR, CCI), OPCA (Agefos PME), Région, État.
  • Un appui des conseillers et des professionnels du numérique à différents stades de développement de l’entreprise et selon ses besoins.

Des axes de réflexion

  • Mettre en cohérence les actions par une meilleure lisibilité des dispositifs.
  • Soutenir les actions des acteurs porteurs de dispositifs d’accompagnement pour une diffusion du numérique.
  • Promouvoir les TIC pour une meilleure utilisation du numérique.
  • Adapter l’offre de service dans le temps en lien avec la stratégie de développement de l’entreprise avec un suivi personnalisé.
  • Poursuivre les aides financières en contrepartie d’un engagement dans la transition numérique.

Voir aussi sur ce thème

L'artisanat à l'heure du tout numérique
 

juin 2018

Autres études