Ces informations sont extraites du site de l'Observatoire régional des métiers

Quelle formation initiale et continue en région ?

En 2016 en Provence – Alpes – Côte d’Azur, 340 400 personnes sont inscrites en formation initiale (+ 4 % d’augmentation entre 2014 et 2016), soit 202 500 lycéens et apprentis dans l’enseignement secondaire et 137 900 étudiants et apprentis dans l’enseignement supérieur. Quel que soit le niveau, les filles représentent 53 % des élèves et des étudiants et 34 % des apprentis.

Parmi ces 202 500 lycéens et apprentis de l’enseignement secondaire, 78 000 suivent une formation de la voie professionnelle, soit 38 %. Les autres (62 %) sont inscrits dans la voie générale et technologique.

Au 31 décembre 2016, on dénombre 27 900 apprentis parmi les personnes en formation initiale. Un apprenti sur deux vise une formation de niveau CAP-BEP.

La formation initiale n’est pas le seul dispositif de formation. Ainsi, en région en 2016, 37 400 personnes sont inscrites en formation continue certifiante, dont 24 500 demandeurs d’emploi en formation et 12 900 signataires d’un contrat de professionnalisation. Au total, ce sont 86 500 entrées en formation continue (hors contrats de professionnalisation) qui ont été comptabilisées en 2016 (une personne peut suivre plusieurs formations dans l’année). Près d’un stagiaire sur deux est une femme. 30 % des stagiaires ont moins de 26 ans et 23 % ont 45 ans et plus.

Parmi ces 86 500 entrées en formation continue (hors contrats de professionnalisation), près de 29 400 d’entre elles visent une certification professionnelle, soit 34 %, les autres suivant des formations de type professionnalisation, perfectionnement ou remise à niveau.
Quand les formés visent une certification professionnelle, il s’agit dans plus d’un tiers des cas soit d’un diplôme de niveau CAP-BEP, soit un CQP ou une habilitation.

Parmi les 12 900 signataires d’un contrat de professionnalisation, un peu plus de trois sur dix visent un diplôme bac + 2 et autant un diplôme bac + 3 ou plus. Plus d’un contrat sur deux vise une formation dans les filières « Commerce, vente » et « Fonctions transverses des entreprises et des administrations ». 51 % des bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation sont des femmes, et 78 % d’entre eux ont moins de 26 ans.

Voir aussi sur ce thème

 

janvier 2019

https://www.orm-paca.org/dataorm/

Autres études