Techniciens en électricité et en électronique
(C2Z70)

Accéder aux données d'un autre métier

Quels sont les points essentiels à retenir ?



SUR L’EMPLOI ET LA DEMANDE D’EMPLOI

2 378 actifs en emploi dans ce métier dans les Bouches-du-Rhône, une évolution à la baisse.
Un métier très peu féminisé.
Des actifs plutôt jeunes et diplômés.
Un métier exercé dans les secteurs de la construction, de l’industrie manufacturière, de l’information et de la communication, des activités de services administratifs et de soutien, de la production et distribution d’électricité, et en grande partie dans des établissements de 250 salariés et plus.

Des conditions d’emploi favorables.
Un recours notable à l’intérim dans l’emploi.
Un salaire net médian mensuel de 2 545 € (1 897 € tous métiers).
Un lien emploi-formation fort.

Un métier qui n’est pas en tension structurelle.
Peu de projets de recrutement, des recrutements jugés difficiles.
Des demandeurs d’emploi majoritairement masculins, jeunes et diplômés.
44 % d’inscrits depuis moins d’un an à Pôle emploi.

SUR LA FORMATION

2 680 formés sur le territoire de la métropole Aix-Marseille Provence (AMP) dont 1 051 en dernière année.
Des formés quasi exclusivement inscrits dans la voie scolaire.
Une très faible mobilisation de la formation continue.
82 % des formés préparent une certification de niveau bac et bac + 2.
Une concentration des sites de formation et des effectifs dans les Bouches-du-Rhône et dans une moindre mesure dans le Var et le Vaucluse.